Le SEO est mort ! Vive le SEO !

 Les filtres s’enchainent : Panda, Pingouin …

Ces dernières semaines ont été très mouvementées dans le petit monde du SEO : Panda continue avec ses filtres successifs (je crois que là c’est le 3.5), il y a eu pas mal de sites de communiqués sanctionnés et dernièrement un nouveau filtre (Pingouin) a frappé très fort à en croire les retours de la communauté SEO.

Edit : son impact a été tel qu’il a donné lieu un keyword du concours SEO 2012 – Sentimancho !

Globalement ces filtres visent essentiellement les sites à faible valeur ajoutée (Panda) ou des sites utilisant des « techniques de webspam ou de keyword stuffing » (dixit Matt Cutts dans ce communiqué)

Google a d’ailleurs réaffirmé très clairement sa position : tout ce qui n’est pas naturel est sanctionnable ! En gros, si on est tout gentil, tout mignon et qu’on suit à la lettre M. Google, faut plus faire de netlinking, faut « seulement » produire du contenu de qualité en espérant recevoir des liens naturels alors que parallèlement nos concurrents rankent grâce à un netlinking « non naturel ».

Par conséquent, la tâche du consultant SEO white-hat (j’entends par là le référenceur qui veut être en parfait accord avec les directives de Google) est de plus en plus difficile et sa marge de manoeuvre de plus en plus réduite.

Donc dans un sens, si l’on s’en tient à respecter tout ce que dit Google (à la lettre), oui le SEO est mort ou tout du moins est à l’agonie

Mais heureusement aujourd’hui même les white hat transgressent ces règles : voilà ma petite réflexion sur le sujet ;)

Non le SEO n’est pas mort !

Ce n’est pas parce que référencer un site rapidement en optimisant à mort son SEO (sur-optimisation on-page, acquisition de liens dofollow uniquement avec des ancres optimisées …) devient de plus en plus difficile ou en tout cas de moins en moins pérenne, que le SEO est mort ! Il faut juste prendre en compte ces modifications successives et s’adapter en revoyant ses process …

Si pour se positionner durablement maintenant, il faut avoir une répartition d’ancres de liens la plus naturelle possible (URLs, « cliquez ici », déclinaisons d’ancres optimisées et aussi un peu d’ancres optimisées), une optimisation on-page correcte mais pas trop poussée (title optimisée mais H1 utilisant une variante/ un synonyme par exemple), il faut obtenir des liens ne provenant que de sites de qualité (les autres pouvant pénaliser son site : bonjour la Negative SEO !) … alors pas de problème on va le faire et tout ira pour le mieux dans le meilleur des mondes. Cette phrase est peut-être légèrement longue je sais ^

Le SEO a de l’avenir et les référenceurs de l’imagination

Ces modifications et filtres successifs développent très certainement l’imagination des référenceurs et donne du « piment » au métier ! Pour continuer de ranker, il faut s’adapter : il n’y a pas d’autres solutions (enfin si – il y a le BAUME mais ça c’est pour les feignants ^^).

Dernièrement Sylvain (AxeNet) parlait des réseaux privés de sites comme solution d’avenir pour référencer ses sites mais comme il le soulignait, cela demande beaucoup de temps et ne peut donc être rentable que pour des structures ayant de nombreux sites à référencer (pas pour le petit gérant d’un petit site e-commerce quoi ^^). Il faudrait donc faire des dizaines (centaines ?) de sites de qualité dans des thématiques différentes avec du contenu de qualité … Enfin, vous avez compris un travail titanesque.

Mais en reprenant cette idée et en allant plus loin, on peut également penser à le mise en place de réseaux semi-privés. J’entends par là qu’au lieu de créer 200 sites avec 20 sites par thématique, on ne crée qu’un site par thématique soit une petite dizaine de sites. Cela devient tout de suite beaucoup plus facilement gérable ! Ensuite, il suffirait de mettre en place des échanges de guest-blogging. Ainsi en développant des partenariats avec d’autres référenceurs ayant chacun ses sites de qualité persos, on pourrait récupérer autant de liens de qualité que s’il on avait les 200 sites du début.

D’accord cela demande un réseau et du temps de prospection mais ça se rentabilisera vite !

Un des chemins d’avenir est donc peut-être dans la création de sites spécialisés dans l’échange d’articles, l’échange de guest-blogging. Cela permettrait de régler les 2 problèmes majeurs de cette méthode : le réseau et le temps de prospection.

Sinon une autre piste est l’échange de contenu contre du lien comme en parlait dernièrement Florian (Webmeimfamous).

Sinon une petite MAJ du PR

Ceci étant dit, quelques lignes juste pour vous annoncer qu’une mise à jour du PR a eu lieu aujourd’hui comme vous l’avez certainement remarqué. A priori seulement les sites nouveaux ont été mis à jour (à confirmer). On en parle un peu plus sur ce topic de Veille SEO.

Ce blog vient d’ailleurs de prendre un PR 3 seulement 2 semaines après son lancement : rapide le Google ! Au passage, si vous me lisez et que vous seriez intéressé pour faire un petit échange de liens avec votre blog SEO, ce n’est pas de refus ! N’hésitez pas ;)

Et aussi un nouvel outil pour savoir quand les SERPs sont agitées

Sinon, une autre nouveauté du jour : Ranks (un outil de suivi de positionnement en ligne) vient de lancer son Serpomètre. Un outil très utile permettant de rapidement savoir si les SEPRs ont bougé durant la journée grâce à un indice allant de 0 à 10, 10 étant un bouleversement sans précédent des SERPs ;)

On peut ainsi voir clairement les filtres et modifications d’algo : Pingouin atteint par exemple 9/10 !

Source de l’image : http://www.baume-referencement.com/google-instant-le-seo-est-mort/ (Sylvain si tu me lis, j’espère que tu ne m’en voudras pas trop d’avoir repris ta magnifique illustration ^^)

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars 3 votes
Loading...Loading...
Dofollow