Comment préserver son site de communiqués de presse d’une sandbox ?

Comme vous avez pu le voir ces derniers jours, les CP tombent comme des mouches ! Si vous êtes passé à côté, n’hésitez pas à (re)lire mon précédent article sur les sanctions appliquées aux sites de communiqués de presse. Depuis cet article pas mal d’autres CP ont malheureusement été touchés mais là n’est pas le sujet de cet article.

Ne nous laissons pas abatre et réagissons pour montrer à Google qui est le plus fort ! (bon OK c’est Google)

Si vous avez été touché, il faut réagir et si ce n’est pas le cas, il faut anticiper … je vais vous détailler dans cet article ce que j’ai commencé à entreprendre sur Communiqueo, qui n’a pas (encore ?) été touché, afin de tenter de le protéger de la tempête.

Rendre le contenu des communiqués plus naturel

La ligne directrice des actions que je mets en place pour préserver mon CP est très simple : le rendre le plus naturel possible aux yeux de Google (toute proportion gardée bien sûr sinon ça ne serait plus un CP ^^).

Pour cela j’ai modifié les règles de publication de Communiqueo tel que :

– chaque article doit linker au moins un site à fort Trustrank, un site de référence dans le domaine ou l’article de wikipedia correspondant au sujet

– chaque article doit faire au mois un lien non optimisé : http://www.communiqueo.com, le bon vieux « cliquez ici » ou Communiqueo par exemple.
Attention: le nom du site comme ancre non optimisée n’est accepté que s’il ne contient pas de mots-clés (je les voyais venir les petits filous là ^^)

– les 5 liens par article sont toujours de mise car ça me paraît naturel de faire des liens : c’est l’essence du web !  Cela laisse donc 3 liens optimisés par CP ce qui me semble tout à fait correct

– les articles devront être structurés avec a minima 2/3 sous-titres

J’ai laissé tombé la mise en place d’un linking interne au sein des communiqués avec un plugin du style SEO Smart Links car étant moins même utilisateur de CP, ça me ferait un peu chier de voir mon contenu utilisé pour linker d’autres pages du site mais bon j’attends vos avis sur ce point aussi : je peux changer d’avis …

Bon avec ça mon contenu devrait paraître plus naturel  mais bon si c’est pour avoir un linking externe pourri et se faire shooter pour ça, toutes ces modifications n’auront pas servi à grand chose.

Nettoyer le netlinking

Vous l’avez certainement {remarqué |lu |entendu } : les CP sont blastés par certains afin de maximiser l’impact de leurs liens issus des sites de communiqués de presse mais cela peut avoir pour conséquence une sanction du site blasté de la part de Mister Google. Je ne vais pas revenir sur cette polémique car ce n’est pas le but de cet article mais simplement dire que j’ai changé les règles de publication en interdisant les blasts. Il sera toujours possible de linker ses CP mais uniquement de façon « très propre » : digg, cross-linking via un autre CP … Pas la peine d’expliciter le terme « très propre », non ?

Si comme Laurent vous êtes dubitatif sur la faisabilité et le respect de l’interdiction de faire des blasts vers mon CP, je vais vous expliquer comment je vais procéder. Tout d’abord j’identifie les articles blastés puis les auteurs de ces articles que je contacte afin de leur demander de supprimer tous leurs blasts vers mon CP et s’ils ne veulent pas (ce qui ne devrait pas arriver – enfin j’espère ;) ), je supprime leur compte avec tous leurs articles blastés. Bon ça peut paraître radical mais j’ai pas trouvé d’autres solutions viables pour endiguer le problème.

Dernier point sur les blasts, je suis conscient du poids qu’ils apportent aux plateformes SEO et donc de la perte de poids qui va découler de leur suppression sur Communiqueo mais c’est à mon sens le prix à payer pour avoir une plateforme pérenne !

Je vais également faire le ménage dans les échanges de liens (même si à l’allure où ça va je n’aurais bientôt plus besoin de le faire … ). En effet, Google détermine très facilement de quel « réseau » fait partie votre site, quels sont les sites les plus liés … (il n’y a qu’à utiliser la commande related pour s’en rendre compte) On peut donc légitimement penser que s’il sanctionne plusieurs sites très liés au mien, il se penchera ensuite sur le mien (manuellement ou de façon automatisée).

Dés-optimiser le site

Je m’explique tout de suite : le but ici n’est pas de ne plus optimiser chacun des communiqués pour qu’ils ne ressortent plus sur des requêtes de longue-traine mais de dés-optimiser le site pour la thématique « communiqué de presse gratuit », plate-forme SEO …

Je pense qu’il est impératif de tout faire pour que Google n’assimile pas (ou plus) mon CP comme une plateforme destinée au référencement et non aux utilisateurs – même si j’en conviens certains articles peuvent fournir les informations recherchées par l’utilisateur. En ce sens, placarder partout sur le site « Communiqué de presse », « liens en dur gratuits », « améliorer votre référencement » … va à l’encontre de cette logique. J’avais déjà commencé ces modifications il y a quelques temps mais uniquement au niveau externe (avec des ancres dés-optimisées).

je vais donc continuer dans cette voie dans les jours à venir aussi bien au niveau de l’optimisation interne que de l’optimisation externe (modification des ancres quand c’est possible et acquisition de liens avec des ancres non optimisées)

Et vous, les auteurs dans tout ça ?

En tant qu’auteur, je vais essayer d’être plus « responsable », c’est à dire essayer au maximum d’appliquer ces mesures à mes publications sur d’autres plateformes même si ce n’est pas demandé. Si chacun y met du sien, on pourra peut-être sauver certains CP !
Utopique peut-être car certains gros bourrins vont continuer de faire des CP en duplicate content ou mal spinnés ou remplis de liens mais si déjà ils respectent les nouvelles règles sur ma plateforme je serai content ! #egoiste

Dernier point  : les utilisateurs de Communiqueo utilisant les blasts, vous pouvez dès à présent les supprimer et ne plus en faire à l’avenir sur ma plateforme (Merci !)

Déjà sandboxé : que faire ?

Si votre site de communiqués a déjà été sanctionné, il ne faudra pas s’arrêter aux modifications dont je parle plus haut. En effet, il n’est pas dit que Google lève votre sanction immédiatement simplement parce que vous avez fait les modifications « à faire ». Il vous faudra alors faire une demande de réexamen de votre site auprès de Google. Si toutefois tout cela ne suffisait pas à vous faire sortir de la sandbox, il vous reste encore une solution très efficace : le redirection 301. Vous n’aurez qu’à mettre votre site sur un autre NDD et à rediriger l’ancien et normalement au bout de quelques semaines, tout (enfin une grande partie) le poids acquis sur votre ancien site sera transféré à votre nouveau et vous retrouverez votre positionnement d’antan. ;)

Attention cette 301 n’est à faire qu’une fois votre site « nettoyé » car sinon il se pourrait très bien que votre site se refasse sanctionné quelques temps après pour les mêmes raisons que celles de votre première sanction.

Et vous qu’allez-vous faire ou avez vous entrepris pour préserver votre CP ? Et que pensez-vous de ces mesures ? À vos claviers pour vos avis/réactions et tweets, +1 et likes si vous avez apprécié l’article ;)

PS @LuniCréa :  j’espère qu’il n’y aura pas (ou moins) de coquilles cette fois-ci ^^

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars 4 votes
Loading...Loading...
Dofollow