Les sites de communiqués de presse au coeur de la tempête

Tout d’abord, un grand merci à tous les twittos qui ont massivement relayés mon tweet annonçant la sortie de ce blog ! Je ne m’y attendait pas et ça m’a vraiment fait plaisir ;)

Fini la séquence émotion, parlons un peu du sujet de la semaine dans le monde du SEO : l’ouverture de ce blog la fin des CP !

Une petite définition des CP pour les novices

Un CP (= communiqué de presse) est un site dont la finalité est d’aider les consultants en référencement dans leur netlinking que ce soit pour un money-site … C’est-à-dire que ces sites vont nous permettre de faire des liens avec des ancres optimisées (ou pas) vers nos sites (page d’accueil et pages profondes). Ces sites n’ont généralement pas de thématique et sont constitués d’articles avoisinant le plus souvent les 250 mots et contenant en moyenne 3 liens. Comme un petit exemple vaut mieux que de longs discours, je vous laisse visiter Communiqueo pour voir à quoi peut ressembler un CP.

De plus en plus de sites de communiqués de presse pénalisés

Depuis quelques semaines, de nombreux CP sont pénalisés : pas de blacklistage (enfin j’ai loupé sinon) mais beaucoup de sandbox. Ces sanctions se sont faites sentir début mars avec des CPs qui ont perdu énormément de visibilité dans les SERP à tel point qu’ils ne ressortaient même plus sur leur nom.

Comment savoir si un CP a subi une pénalité ?

Si le site en question à un nom spécifique (j’entends par là qu’il n’a pas un nom générique pouvant faire référence à plein d’autres choses), il doit ressortir sur son nom. Si ce n’est pas le cas, il a certainement subi une pénalité.

Sinon, vous pouvez aussi vous « amuser » à taper le nom exact de certains articles (des articles ayant des titres de longue traine bien sûr ^^) dans Google et si le CP ne ressort pas dans la première page des SERP, c’est qu’il y a du soucis à se faire …

Vous êtes feignant ? Alors, voilà la solution pour vous. Ranks a mis en place un petit outil qui permet en un clic de savoir si un site est sandboxé. Bon par contre attention, c’est pas l’outil ultime parce qu’il est pas toujours en phase avec la réalité : certains CP qui ne ressortent plus dans les SERPs ne sont pas donnés comme sandboxés .

Quels CP ont été pénalisés ?

Si vous lisez ça c’est que vous êtes vraiment feignant : un outil de détection de sandbox ne vous suffit pas ! Heureusement, @Bertimus a pensé à vous et a listé les CP (et autres plateformes SEO) pénalisés et met à jour cette liste régulièrement (merci à lui au passage !) Voici la fameuse liste ULTIME  ;)

Pourquoi de nombreux sites de CP se font shooter ?

Bon ok on se rend vite compte qu’il y a quand même pas mal de sites sanctionnés, ça serait quand même sympa de savoir pourquoi, histoire de pouvoir faire le nécessaire pour ne pas subir le même sort. Il y a de nombreuses raisons souvent différentes d’un site à l’autre mais arrêtons-nous sur celles qui alimentent le débat actuellement.

Parce que le netlinking doit être naturel pour Google

Ce qui est à l’origine de toutes ces agitations, c’est en grande partie la dernière communication de Google sur le sujet via son équipe Search Quality. Pour faire court, Google résume le netlinking au linkbaiting. Autrement dit, toute technique d’acquisition de liens non naturelle serait à proscrire !

C’est bien gentil tout ça mais c’est complètement utopique. Je suis tout à fait d’accord sur le fait que la meilleure façon d’obtenir des liens de qualité c’est de produire du contenu de qualité, contenu qui générera naturellement des liens. Mais bon, pour le faire connaître ce contenu de qualité, il faut bien lui donner de la visibilité en amont, non ?!!

Google voudrait donc sanctionner les sites dont la finalité est de faire des liens « non naturels » donc les CP se retrouvent en première ligne !

Mais ces derniers jours ce qui énerve certains, ce sont les blasts lancés sur les CP par certains SEO, des blasts qui augmentent fortement le risque de sanction pour les plates-formes SEO.

Parce que certains lancent des blasts vers les CP

Étant moi-même éditeur d’un site de CP, je fais confiance à certains référenceurs en leur donnant un compte auteur leur permettant ainsi de publier sur ma plate-forme. Et ce qui me gène, ce n’est pas que certains utilisent des techniques BH pour faire ranker leur site (chacun fait comme il veut !) mais qu’ils n’assument pas les risques.

Je m’explique, quand un SEO décide de faire des blasts vers un site, il connaît les risques encourus et le fait donc en connaissance de cause. Mais là le problème c’est que les blasts ne sont pas lancés sur leur money-site, ni sur des sites satellites leur appartenant mais sur des plates-formes SEO ne leur appartenant pas. En d’autres termes, ils se servent des CP comme sites « tampon » et font ainsi courir le risque d’une sanction aux gens qui leur ont accordé leur confiance …

Bon je sais bien qu’on est pas dans le monde des bisounours mais la moindre des choses, ça me semble de demander à l’éditeur s’il est OK pour prendre le risque d’être pénalisé à cause d’un de ces blasts.

Comment préserver son site de CP d’une sanction ?

Je vais pas m’étendre sur le sujet parce que l’article est déjà trop long (excusez-moi au passage, je suis en période de rodage ^^) mais pour faire court, il faudrait donc que Google ne détecte pas mon CP comme un site dont la finalité serait de faire des liens non naturels.

Jusqu’à il y a encore un an, produire du contenu unique pouvait suffire mais aujourd’hui, il y a beaucoup trop de sites de communiqués de presse et il est donc beaucoup plus facile pour Google de catégoriser ce genre de sites et par conséquent de leur appliquer des filtres. Il faut donc différencier son CP des autres, le faire sortir du schéma classique du CP. Cela peut passer par :

– une thématisation du contenu
– un linking interne au sein des CP
– le linking d’au moins un site à fort trustrank dans chaque article
– la rédaction d’articles de longueurs totalement variables
– une structure différente (catégorisation par tags ?)
– la publication d’articles sans liens
– des ancres non optimisées dans les articles
– la fermeture de la publication à tous afin de « trier » les auteurs

De très bons articles sur le sujet

http://www.partouzedeliens.info/paranoia-liens-qualite-345/
http://oseox.fr/blog/index.php/997-communique-google
http://www.seocktail.fr/referencement/fin-du-seo.php

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars 2 votes
Loading...Loading...
Dofollow